^

Le Club des partenaires

Ce sont les principaux acteurs publics, économiques et industriels de la Région Nouvelle-Aquitaine et du département des Pyrénées-Atlantiques. Ils ont accepté de soutenir la conférence EUROPA/FNAU :

L’AUDAP joue un rôle essentiel d’accompagnement et d’aide à l’ingénierie des collectivités locales adhérentes des Pyrénées-Atlantiques et du sud des Landes, dans la définition et la mise en œuvre de leurs compétences et de leurs projets de territoires. Par sa compréhension des évolutions urbaines et sociologiques des territoires, sa capacité à réaliser des études thématiques, à participer à la définition des politiques d’aménagement et de développement ainsi qu’à l’élaboration des documents d’urbanisme et de planification (SCoT, PLUi …), elle est un acteur central dans la structuration et le développement maîtrisé, harmonieux du territoire.

Les sujets traités à l’occasion de chacune des trois table-rondes font directement écho aux préoccupations d’un ensemble urbain à forte croissance comme celui constitué par la ville de Pau et la Communauté d’agglomération Pau Pyrénées : soutien au développement économique et préservation de la qualité de vi(ll)e (au travers de l’attention portée à la qualité architecturale et environnementale ; aux modes de déplacement doux) ; relations entre les communes membres de l’intercommunalité dans le respect de l’identité de chacune ; définition d’un projet stratégique fédérateur ; rapports avec les villes intermédiaires et les métropoles – Bordeaux et Toulouse – en proximité ; maintien des équilibres sociaux et attention portée aux populations fragiles… Le projet « Pau 2030 » présenté début 2017 porte la marque de cet ensemble de préoccupations auxquelles notre colloque entend apporter réponses.

Les sujets traités à l’occasion de chacune des trois table-rondes de ce colloque font directement écho aux préoccupations d’un ensemble urbain à forte croissance comme la communauté d’agglomération Pays Basque : soutien au développement économique et conciliation avec la préservation de la qualité de vi(ll)e ; relations entre les communes membres ; définition d’un projet stratégique fédérateur ; rapports avec les villes intermédiaires et les métropoles en proximité ; maintien des familles et des jeunes sur son territoire… Les intercommunalités sont aujourd’hui l’incarnation du fait urbain et les sujets traités lors de ce colloque ne peuvent laisser leurs dirigeants indifférents.

Les sujets traités à l’occasion de chacune des trois table-rondes font directement écho à la politique d’aménagement conduite par le Département des Pyrénées Atlantiques, soucieux d’un développement urbain maîtrisé, vigilant à l’équilibre entre les métropoles bordelaise ou toulousaine et les pôles d’équilibre territorial que constituent les villes intermédiaires, alliant dynamisme économique et qualité de vie. Cette préoccupation est illustrée par la participation du Département à la définition des orientations stratégiques, programmatiques et logistiques de l’Agence d’Urbanisme Atlantiques Pyrénées.

L’entreprise ARKEMA compte plus de 600 salariés entre ses sites industriels de Lannemezan, Mont et Lacq ; elle est à ce titre l’un des principaux employeurs du département des Pyrénées Atlantiques et est concernée très directement par les questions qui seront abordées lors du colloque organisé par EUROPA et la FNAU, notamment par la question du développement économique des villes intermédiaires sur un territoire qui compte plusieurs métropoles, attirant et concentrant les centres de décisions économiques et politiques. Par le choix de l’implantation de ses sites industriels, ARKEMA affirme sa volonté de contribuer au développement équilibré du territoire.

La Caisse régionale Pyrénées-Gascogne du Crédit agricole compte plus de 1000 salariés sur ses sites de Tarbes et Serres-Castets ; elle est, à ce titre, l’un des principaux employeurs du département des Pyrénées Atlantiques et est concernée très directement par les questions qui seront abordées lors du colloque organisé par EUROPA et la FNAU, notamment par la question du développement économique des villes intermédiaires sur un territoire qui compte plusieurs métropoles, attirant et concentrant les centres de décisions économiques et politiques. Par le choix de l’implantation de ses sites, la Caisse régionale Pyrénées-Gascogne du Crédit agricole affirme sa volonté de contribuer au développement équilibré du territoire.

La CCI Bayonne Pays Basque est un acteur majeur de l’attractivité et de la compétitivité de son territoire, en soutenant le développement économique, en accompagnant les créateurs d’entreprises et en facilitant, par son activité de conseil et de recommandation, leur transmission. Elle participe ainsi non seulement à la richesse de ce territoire, caractérisé par des interactions, des échanges nombreux entre les villes et les zones plus rurales, mais également à son dynamisme démographique. Son action témoigne de ce que, en marge des grandes métropoles que sont Bordeaux ou Toulouse, une place existe pour des villes intermédiaires alliant à la fois le dynamisme économique et la qualité de vie s’attachant à des ensembles urbains et péri-urbain « à taille humaine ».

Les CAUE, et tout particulièrement le Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement des Pyrénées-Atlantiques, sont des acteurs majeurs des réflexions qui sont aujourd’hui conduites sur le sujet des rapports entre métropoles et villes intermédiaires : ils jouent un rôle de conseil et d’accompagnement auprès des collectivités territoriales et des administrations publiques sur leurs projets d’urbanisme, d’architecture ou d’environnement. Mais, plus largement, les CAUE se sont également vus confier la mission de développer l’information, la sensibilité et l’esprit de participation du public dans le domaine de l’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement.

La CCI Pau Béarn est un acteur majeur de l’attractivité et de la compétitivité de son territoire, en soutenant le développement économique, en accompagnant les créateurs d’entreprises et en facilitant, par son activité de conseil et de recommandation, leur transmission. Elle participe ainsi non seulement à la richesse de ce territoire, caractérisé par des interactions, des échanges nombreux entre les villes et les zones plus rurales, mais également à son dynamisme démographique. Son action témoigne de ce que, en marge des grandes métropoles que sont Bordeaux ou Toulouse, une place existe pour des villes intermédiaires alliant à la fois le dynamisme économique et la qualité de vie s’attachant à des ensembles urbains et péri-urbain « à taille humaine ».

L’entreprise Dassault Aviation Biarritz compte plus de 1000 salariés sur son site d’Anglet ; elle est à ce titre l’un des principaux employeurs du département des Pyrénées Atlantiques et est concernée très directement par les questions qui seront abordées lors du colloque organisé par EUROPA et la FNAU, notamment par la question du développement économique des villes intermédiaires, sur un territoire qui compte plusieurs métropoles attirant et concentrant les centres de décisions économiques et politiques. Par le choix de l’implantation de son site Dassault Aviation Biarritz affirme sa volonté de contribuer au développement équilibré du territoire.

Le groupe EURALIS compte plus de 700 salariés dans les Pyrénées Atlantiques ; il est à ce titre l’un des principaux employeurs du département et est concerné très directement par les questions qui seront abordées lors du colloque organisé par EUROPA et la FNAU, notamment par la question du développement économique des villes intermédiaires, sur un territoire qui compte plusieurs métropoles, attirant et concentrant les centres de décisions économiques et politiques. Par le choix du maintien de son activité en Pyrénées Atlantiques, EURALIS affirme sa volonté de contribuer au développement équilibré du territoire.

Le groupe EXAMECA compte plus de 300 salariés sur son site de Bidos ; il est à ce titre l’un des principaux employeurs du département des Pyrénées Atlantiques et est concerné très directement par les questions qui seront abordées lors du colloque organisé par EUROPA et la FNAU, notamment par la question du développement économique des villes intermédiaires, sur un territoire qui compte plusieurs métropoles, attirant et concentrant les centres de décisions économiques et politiques. Par le choix de l’implantation de son site, EXAMECA affirme sa volonté de contribuer au développement équilibré du territoire.

L’entreprise Lindt Oloron compte plus de 800 salariés sur son site d’ Oloron-Sainte-Marie ; elle est à ce titre l’un des principaux employeurs du département des Pyrénées Atlantiques et est concernée très directement par les questions qui seront abordées lors du colloque organisé par EUROPA et la FNAU, notamment pas la question du développement économique des villes intermédiaires, sur un territoire qui compte plusieurs métropoles, attirant et concentrant les centres de décisions économiques et politiques. Par le choix de l’implantation de son site, l’entreprise Lindt Oloron affirme sa volonté de contribuer au développement équilibré du territoire.

L’entreprise Mas BTP compte plus de 300 salariés en Pyrénées Atlantiques ; elle est à ce titre l’un des principaux employeurs du département et est concernée très directement par les questions qui seront abordées lors du colloque organisé par EUROPA et la FNAU, notamment par la question du développement économique des villes intermédiaires, sur un territoire qui compte plusieurs métropoles, attirant et concentrant les centres de décisions économiques et politiques. Par le choix du maintien de son activité en Pyrénées Atlantique, Mas BTP affirme sa volonté de contribuer au développement équilibré du territoire.

L’entreprise Safran Landing Systems compte plus de 800 salariés sur son site de Bidos ; elle est à ce titre l’un des principaux employeurs du département des Pyrénées Atlantiques et est concernée très directement par les questions qui seront abordées lors du colloque organisé par EUROPA et la FNAU, notamment par la question du développement économique des villes intermédiaires, sur un territoire qui compte plusieurs métropoles attirant et concentrant les centres de décisions économiques et politiques. Par le choix de l’implantation de son site, Safran Landing Systems affirme sa volonté de contribuer au développement équilibré du territoire.

L’entreprise Safran Helicopter Engines (Turbomeca) compte plus de 2500 salariés sur son site de Bordes ; elle est à ce titre l’un des principaux employeurs du département des Pyrénées Atlantiques et est concernée très directement par les questions qui seront abordées lors du colloque organisé par EUROPA et la FNAU, notamment par la question du développement économique des villes intermédiaires, sur un territoire qui compte plusieurs métropoles, attirant et concentrant les centres de décisions économiques et politiques. Par le choix de l’implantation de son site, Safran Helicopter Engines (Turbomeca) affirme sa volonté de contribuer au développement équilibré du territoire.

Le groupe TOTAL compte plus de 3500 salariés en Pyrénées Atlantiques dont 2300 sur son site de recherche à Pau ; Il est à ce titre l’un des principaux employeurs du départements des Pyrénées Atlantiques et est concernée très directement par les questions qui seront abordées lors du colloque organisé par EUROPA et la FNAU, notamment pas la question du développement économique des villes intermédiaires, sur un territoire qui compte plusieurs métropoles attirant et concentrant les centres de décisions économiques et politiques. Par le choix de l’implantation de ses sites, le groupe TOTAL affirme sa volonté de contribuer au développement équilibré du territoire.