^

Les acteurs scientifiques mobilisés

Le Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (SRESRI) construit dans une large concertation et adopté le 26 mars 2018, constitue le cadre stratégique de l’action publique de la Région Nouvelle-Aquitaine, chef de file dans les domaines de la recherche et de l’enseignement supérieur.

La politique régionale en la matière articule, dans la cohérence, différents dispositifs d’intervention (AAP, Chaires, projets de R&D collaboratifs, projets structurants) qui visent deux grands piliers :

  • La construction d’un espace régional de l’enseignement supérieur et de la recherche par la mise en cohérence des stratégies des acteurs et par l’aménagement équilibré du territoire ;
  • Et l’émergence et le développement de territoires d’innovation.

Cette politique fait l’objet d’un pilotage et d’une gouvernance partagé avec les instances régionales de l’ESR, règlementaires (Conférence territoriale de l’action publique – CTAP et Comité Consultatif Régional de la Recherche et du Développement Technologique – CCRRDT), ou créée à l’initiative de la Région (Conférence régionale de la Recherche, de l’Enseignement Supérieur et du Transfert de technologie – CREST).

Le dispositif « Réseau régional de recherche », voté le 22 octobre 2018, s’inscrit dans ce cadre et vise à répondre à l’ambition n°3 du SRESRI « structurer en réseaux des forces de recherche et d’enseignement supérieur associées pour répondre aux grands enjeux sociétaux ». La Région souhaite ainsi jouer un rôle moteur en accompagnant l’émergence et la structuration de réseaux pluridisciplinaires de recherche leaders aux niveaux nationaux et internationaux sur des thématiques stratégiques pour son territoire.

Il s’agit ici de créer un nouvel espace de dialogue scientifique mobilisant l’ensemble des forces régionales pour répondre, sans exclusive, aux enjeux suivants inhérents à l’action de la collectivité régionale :

  • La modernisation de l’action publique implique de questionner la construction des politiques publiques et l’évaluation de leurs impacts ;
  • Les futurs défis économiques et sociétaux soulevés par les politiques européennes nécessite de mobiliser et structurer une expertise fondée sur l’articulation de compétences et de connaissances scientifiques implantées en région ;
  • Faire vivre l’idée européenne et contribuer à la construction d’une identité européenne.

A la suite des échanges qui ont eu lieu lors de la réunion de préfiguration du R3 « Europe, Droit et action publique du 6 décembre 2018 et compte tenu de l’intérêt manifesté par les parties prenantes à cette réunion, la Région Nouvelle Aquitaine a proposé d’accompagner la constitution d’un consortium qui permette de mobiliser de manière exhaustive les acteurs scientifiques et de démontrer une cohérence régionale scientifique sur la problématique « Europe-Droit-Action publique ». L’ambition est de créer un espace de confiance et des interactions opérationnelles autour d’enjeux scientifiques partagés.

Cette première réunion a permis d’identifier un intérêt partagé par les établissements sur cette thématique. Il a donc été convenu d’engager la phase d’amorçage de structuration d’un réseau régional sur le sujet.