^

Limoges Métropole étant un territoire en transition hydrique, la Communauté Urbaine a, dans le prolongement des travaux du Colloque EUROPA sur « Les politiques publiques de l’eau en Europe », passé commande à notre ONG d’une étude comparée à destination des décideurs territoriaux et des aménageurs des territoires, dont le sujet est : « La gestion des modèles économiques et de la tarification de l’eau en Europe ».

Validée par Limoges Métropole lors d’un comité de pilotage en mars 2023, cette étude se compose de la synthèse des travaux conduits dans le cadre d’une convention de collaboration avec l’OiEau et de fiches-pays détaillées pour chacun des 7 États européens entrant dans le champ de l’étude : Allemagne, Espagne, France, Irlande, Lettonie, Pays-Bas et Roumanie.

L’étude intégrale est disponible, en français et en anglais, et en accès libre ICI.


Trois formes de valorisation de ce travail scientifique ont été actées par le COPIL en charge du suivi de cette étude :

  1. Premier niveau de valorisation de l’étude : il concerne directement Limoges-Métropole à qui il appartient d’utiliser librement le contenu de cette étude (analyses, données et enseignements) pour faire oeuvre de pédagogie sur les choix politiques effectués par la Communauté Urbaine dans la tarification de l’eau potable en direction des citoyens implantés sur son territoire.
  2. Deuxième niveau de valorisation de l’étude : il concerne conjointement EUROPA-ONG et l’OIEau pour publier, avec l’accord préalable de Limoges-Métropole, les résultats des travaux de cette étude comparée dans une revue professionnelle de type « Le MONITEUR », afin de la faire connaître au niveau du monde territorial.
    Une autre action parallèle pourrait être également conduite par EUROPA-ONG auprès de son partenaire historique qu’est le CNFPT, pour voir si les résultats de cette étude peuvent être diffusés et valorisés dans le cadre de la politique d’E-ressources, conduite par cet établissement.
  3. Troisième niveau de valorisation de l’étude : il concerne plus spécifiquement l’OIEau qui a publié un article de synthèse dans le magazine Hydroplus de janvier 2024 (lire l’article). Par ailleurs, l’OIEau a été auditionné sur la base de notre étude comparative en préparation de la publication de l’avis du Conseil Économique Social et Environnemental (CESE), sur la tarification progressive. > www.lecese.fr/travaux-publies/eau-potable-des-enjeux-qui-depassent-la-tarification-progressive.