^

Centre d’Etudes sur la Protection Sociale en Europe (CEPSE)

Dans le cadre de la réalisation du programme REMAP (Réseau EUROPA pour la Modernisation de l’Action Publique), qui a fait l’objet d’un cofinancement au titre du programme opérationnel FEDER limousin 2007-2013, EUROPA a lancé le Centre d’Étude sur la Protection Sociale en Europe (CEPSE), qui a pour objectifs :

  • d’améliorer la connaissance des régimes de protection sociale (régime de base et complémentaire) en Europe, ainsi que leurs portabilités respectives afin, notamment de favoriser la mobilité des agents publics ;
  • d’améliorer la connaissance de la structuration du champ des acteurs de la protection sociale en Europe (diversité des acteurs ; rôles respectifs …) ;
  • de mettre en exergue les spécificités des services sociaux d’intérêt général (SSIG) et leur importance au regard de l’objectif de cohésion économique, sociale et territoriale qui doit présider à la mise en œuvre des politiques communautaires ;
  • de formuler des recommandations, d’émettre des avis et d’exercer des actions de lobbying en matière d’organisation de la protection sociale en Europe auprès des institutions nationales et européennes.

Comité de pilotage

La gouvernance du Centre est assurée par un Comité de pilotage chargé de la définition et de la programmation annuelle de ses activités (études générales ou thématiques ; colloques ; séminaires ; formations ; conseils), du pilotage scientifique de ses travaux, du suivi administratif et de l’évaluation des actions conduites par le Centre.

Travaux en cours

Afin de donner un contenu concret au CEPSE, les premiers travaux qui ont été réalisés ont consisté en la production de monographies portant sur les systèmes sociaux de certains pays d’Europe :

D’autres monographies devraient être produites prochainement : Espagne, Portugal, Pologne.

 

La coordination scientifique de ces travaux a été confiée à Franz CLEMENT, responsable de l’équipe de recherche d’EUROPA pour le Luxembourg et conseiller scientifique au LISER (Luxembourg Institute of Socio Economic Research).

Dans le cadre du cours de politiques sociales européennes que celui-ci dispense à l’Université du Luxembourg, ces monographies ont servi de base à un travail académique de recherche sur l’évolution des modèles et classifications répertoriées par Esping-Andersen.

Ce travail a consisté à un examen portant sur le changement de certains modèles sociaux ces dernières années sous l’effet de la crise internationale, de manière à voir si lesdits modèles s’écartaient des caractéristiques originelles déterminées par Esping-Andersen. La synthèse de ces travaux fera l’objet fin juin 2016, d’un article rédigé par Franz CLEMENT, qui sera publié sur notre site.

 

 


 

Afin de concrétiser le projet du CEPSE (Centre d’étude sur la politique sociale européenne), une première publication verra le jour en juin 2017. Celle-ci sera coordonnée par Franz Clément, le représentant luxembourgeois au sein de notre réseau EUROPA.

La publication sera basée sur les monographies de 5 systèmes sociaux nationaux, rédigées par des membres du réseau :

  • Allemagne (Otto Kaufmann),
  • Belgique (Jean-François Husson),
  • Luxembourg (Franz Clément),
  • Royaume-Uni (Graham Garbutt)
  • et Slovénie (Barbara Kresal).

Franz CLEMENT

Sur la base de ces monographies, les étudiants ayant suivi le cours de « politiques sociales européennes«  dispensé par Franz Clément à l’Université du Luxembourg, ont rédigé depuis trois ans des travaux portant sur l’insertion de ces cinq modèles sociaux dans les fameuses catégories de Gosta Esping-Andersen sur l’Etat-providence.

Cet auteur danois distingue trois grands régimes de modèles sociaux en Europe :

  • le social-démocrate (propre aux Etats scandinaves),
  • le libéral (correspondant aux Iles britanniques)
  • et le corporatiste-conservateur (rattaché au reste de l’Europe).

La publication tendra à montrer comment les systèmes sociaux des cinq pays cités ci-dessus pour les monographies s’insèrent dans les catégories d’Esping-Andersen et comment ils ont évolué sur la dernière décennie vers d’autres éléments et régimes de la typologie de l’auteur danois.

Des conclusions seront apportées sur l’évolution de la typologie d’Esping-Andersen au regard des récents développements de la société européenne. Un colloque sur le sujet pourra être envisagé par la suite.

La publication sera publiée sur le site internet d’EUROPA dans son intégralité. Elle permettra d’apporter une pierre à l’édifice dans le concert des réflexions sur ce que l’on appelle communément « l’Europe sociale« .

> En savoir plus