^

2011 – La démocratie participative locale en Europe : tendances et évolutions

En partenariat avec l’Euro-institut de Kehl

15 et 16 septembre 2011 – Kehl (Allemagne)

« Perspectives de gouvernance locale en Europe » est le titre de l’ouvrage qui constitue les actes de ce séminaire européen. Il propose une comparaison européenne sur le sujet de la gouvernance locale et en particulier sur la participation citoyenne. Les analyses et cas pratiques présentés offrent une vision de l’état actuel du débat en prenant également en compte des approches transfrontalières et européennes.

>> Cliquer ici pour se procurer l’ouvrage.

Lors de ce séminaire, ont été abordées les questions suivantes :

  • les différentes formes et modalités de participation des citoyens aux processus décisionnels locaux, et à la vie publique locale ;
  • l’encadrement normatif de la démocratie participative.

Plusieurs experts européens du réseau EUROPA se sont retrouvés à Kehl lors de cette conférence, cofinancée par l’Union européenne au titre du FEDER Limousin (Projet REMAP) et placée sous l’égide du Conseil de l’Europe.

Après la mise en oeuvre, tout du moins partielle, des réformes du New Public Management dans de nombreuses administrations, ces dernières se voient déjà confrontées à des nouveaux concepts que l’on peut rassembler sous le terme générique de « démocratie participative » ou, parlant de l’échelon communal, de « gouvernance locale ». La participation active du citoyen est au coeur du concept d’administration participative.

Cette journée a démontré en quelle mesure et de quelle manière des éléments participatifs ont été implémentés dans les administrations des différents pays.
Par ailleurs, les échanges ont permis d’identifier les différentes expériences faites, de montrer les potentiels existants et les limites et enfin d’évaluer les perspectives possibles.
Au moyen de contributions théoriques, d’exemples pratiques et de discussions, les experts ont identifié les conditions préalables pour la mise en oeuvre de l’administration participative, ils ont analysé l’impact de la gouvernance locale sur les différents domaines de l’administration publique et ont posé la question de savoir dans quelle mesure l’impact positif de l’administration participative sur la transparence et la démocratie peut être évalué.